Association Alfred Rehfous, CH - 1052 Mont-sur-Lausanne                   1860 -1912
PRESENTATION > Biographie
1860 Naissance à Genève.  

Autoportrait de l'artiste. Huile sur toile, 21 x 16 cm. Paris 1880-1881. Collection particulière

1876-1880 Genève
Etudes à l'école des beaux-arts de Genève, sous la férule de Barthélemy Menn.
 
1880-1889 Paris
Poursuite de sa formation auprès d'Alexandre Cabanel et de Jean-Joseph Benjamin-Constant.
Fréquents retours à Genève.
Se destine principalement au paysage.
Parallèlement à ses études, réalise des œuvres ayant Paris, la Saône et Genève pour motifs.
 
1890-1900 Genève
Peint les paysages du canton, du Pays de Vaud, du Vully et du lac de Morat, du Valais et de la France voisine jusqu'en Bourgogne au bord de la Saône.
Se sent toujours davantage attiré par le Valais où il se rend en de fréquentes occasions, rencontrant ses collègues peintres à Savièse.
Fait partie des importants groupements d'artistes connus respectivement sous les noms d'école genevoise de peinture et d'école de Savièse.
 
1900-1912 Le Valais
Etablit sa résidence d'été à Saillon en 1900.
A la même date, épouse une jeune femme sédunoise, Stéphanie Caroline (dite Lina) Aymon qui sera pour lui un appui constant. Peint principalement en Valais, mais aussi parfois encore à Genève où il retourne en hiver, y gardant papiers et domicile. Il réalise de nombreux tableaux dans la région de Châtel-sur-Rolle et de Préverenges.
 
1912 Mort d'Alfred Rehfous à l'âge de 52 ans.  
       
La production
de l'artiste
Quelques cinq-cents œuvres, tableaux et dessins, ont été recensées, des illustrations de livres et de revues, quelques aquarelles et nombre d'esquisses et de croquis datant des études du peintre.   Portrait d'Alfred Rehfous, âgé de 46 ans par Henry
van Muyden. Huile sur toile, 55 x 43 cm. 1906.
Musée d'art et d'histoire, Genève
     

Les expositions
de l'artiste

Accrochage des œuvres d'Alfred Rehfous dans près de 100 expositions à Genève, Lausanne, Vevey, Neuchâtel, Fribourg, Berne, Zurich, Bâle, en Valais, en France, en Allemagne et en Italie.

Rehfous obtient une médaille de bronze à l'Exposition universelle de Paris en 1900 et une médaille d'or lors de la Xe Exposition internationale des Beaux-Arts à Munich en 1909.

Ces expositions, pour la plupart collectives, sont accompagnées de catalogues et des critiques de l'époque. C'est une fresque qui fait revivre une partie de l'histoire des expositions, principalement en Suisse, de la fin du XIXe et du début du XXe siècle.
 
     
L'engagement
de l'artiste

Alfred Rehfous est membre, voire président, de plusieurs organismes regroupant artistes et parfois écrivains, se vouant à la défense et à la promotion de la vie artistique à Genève et en Suisse.

Alfred Rehfous est introduit dans le dicionnaire de base de données de l'institut suisse pour l'étude de l'art (www.sikart.ch).

 
 


Reproduction, même partielles sont interdites.
Tous droits réservés pour tous les pays.
© 2014 by AD webdesign